#CORONAVIRUS | Pour lutter contre la propagation du #COVID_19 et sauver des vies, un dispositif de confinement est mis en place.

Confinement prolongé jusqu’au 11 mai 2020

Suite aux allocutions du président de la République et aux déclarations du ministre de l’Intérieur et du Premier ministre, un certain nombre de mesures doivent être respectées.

Le 28 avril: Intervention du Premier ministre devant l’Assemblée nationale – Un déconfinement en 3 Phases

  • Le déconfinement sera déroulé , du 11 mai au 2 juin, puis du 2 au 21 juin, par département, pour s’adapter aux réalités de chaque territoire. 3 critères seront pris en compte :
    • Taux de cas de COVID-19 sur 7 jours ;
    • Capacités hospitalières régionales en réanimation ;
    • Système local de tests et de détection des chaînes de contamination.

    Le 7 mai, ces indicateurs détermineront 2 catégories de département (circulation élevée ou limitée du virus): les verts où les limitations seront moins strictes, et les rouges où les limitations perdureront.

  • A partir du 11 mai, 700 000 tests virologiques seront réalisés chaque semaine à compter du 11 mai, afin de dépister les personnes asymptomatiques. L’Assurance Maladie prendra en charge 100% de ces tests ;
  • Les personnes testées positives devront s’isoler, soit chez elles, ce qui entraînera le confinement de tout le foyer pendant 14 jours, soit dans un lieu mis à disposition, notamment dans des hôtels réquisitionnés, sur la base du volontariat.
  • A partir du 11 mai,  les transports en commun pourront reprendre mais devront assurer le respect des gestes barrières en limitant l’affluence. Port du masque obligatoire dans les transports en commun y compris dans les bus scolaires, les taxis et les VTC.
  • A partir du 11 mai, le port du masque sera obligatoire pour les professionnels de la petite enfance. Les crèches rouvriront mais en accueillant des petits groupes de dix enfants.  Les écoles primaires et  maternelles pourront rouvrir à compter du 11 mai (15 enfants maximum par classe) , sur la base du volontariat, les collèges à partir du 18 mai  avec port du masque obligatoire (6e et 5e en premier). Une décision sur la réouverture des lycées sera prise fin mai.
  • A partir du 11 mai, les commerces rouvriront à l’exception des cafés & restaurants. Comme pour tous les magasins, le nombre de personnes présentes à l’intérieur doit être limité. La distance (1 m) entre chaque individu doit être respectée et le port du masque y est conseillé pour le personnel comme pour les clients. Un commerçant peut imposer le port du masque à ses clients s’il le souhaite.
  • La réouverture des grands centres commerciaux (plus de 40.000 m²) sera soumise à décision préfectorale.
  • Les marchés seront autorisés selon avis des maires et des préfets.
  • Travail : Maintien du télétravail encouragé au moins dans les 3 semaines suivant le 1i. Si le télétravail est impossible, décalage des horaires d’activité encouragé, pour réduire les flux lors des heures de pointe dans les transports en commun. Activité partielle prise en charge jusqu’au 1er juin par l’Etat.
  • A partir du 11 mai, les déplacements à plus de 100 km ne seront pas autorisés sauf “motifs professionnels ou familiaux impérieux” sur présentation de l’attestation de déplacements et de justificatifs. En dehors de ces cas, il sera à nouveau possible de circuler sans attestation.
  • Dans l’attente des directives en cours d’élaboration par le Ministère de Sports : La pratique des sports collectifs  et dans des lieux couverts reste interdite après le 11 mai. La pratique sportive en extérieure sera autorisée à partir du 11 mai, en petit groupe de 10 personnes maximum et en respectant les distanciations sociales à définir par le ministère des Sports. La pratique sportive à titre individuel sera autorisée en extérieur sans nécessité d’une attestation, la distance parcourue doit s’inscrire dans un rayon de 100 km autour de son domicile.
  • Les plages resteront inaccessibles au public au moins jusqu’au 1 er juin.
  • A partir du 11 mai, les médiathèques, les bibliothèques, les petits musées  mettant en place des mesures de protection sanitaire pourront rouvrir.
  • Les grands musées, les cinémas, les théâtres et les salles de concert , les salles des fêtes, les salles polyvalentes resteront fermés a minima jusqu’au 1er juin.
  • A partir du 11 mai et uniquement dans les départements verts, les parcs et jardins pourront rouvrir
  • Aucun grand rassemblement (plus de 5000 pers.) ne pourra se tenir avant le mois de septembre.
  • Les cimetières rouvriront et les cérémonies funéraires pourront s’y tenir dans la limite de 20 personnes.
  • Il n’y aura pas de cérémonie religieuse (mariages, baptêmes…) avant le 2 juin.
  • A partir du 11 mai,  les rassemblements sur la voie publique ou dans des lieux privés seront limités à 10 personnes.
  • La réouverture éventuelle des bars et restaurants sera décidée fin mai.
  • L’état d’urgence sanitaire sera prolongé au-delà du 23 mai, peut-être jusqu’au 23 juillet.

Le 19 avril : Conférence de presse du Premier ministre

Dès le 20 avril, de nouvelles modalités de visites en EHPAD ou au sein des établissements accueillant des personnes handicapées vont être mise en place sous condition.

Après le 11 mai : 

    • Les gestes barrières devront continuer à être scrupuleusement respectés
    • Des masques seront disponibles pour tous dès le fin de la période de confinement terminée. Le port de masques grand public (tissus), bien que systématique, ne remplace pas le respect des gestes barrières, il pourra être obligatoire dans les situations à forte densité de population (transports en commun).
    • Le respect d’une distance d’au moins un mètre devra continuer à être respectée dans les commerces et les entreprises.
    • La population devra être testée à chaque possibilité d’infection.
    • Les personnes porteuses du virus non hospitalisées, devront isolées à domicile ou à l’hôtel si nécessaire.

Le 17 avril: Interdition de la vente de café et dérivés jusqu’au 11 mai sur la commune ett prolongation du couvre feu jusqu’au 11 mai.

 

 

Le 15 avril: Interdiction préfectorale aux hébergements à vocation touristique de recevoir du public jusqu’au 11 mai 2020.

Arreté préfectoral du 15/04/2020

Le 13 avril: Allocution du président de la République du 13 avril. Date de la fin de confinement progessive fixée au 11 mai.

En fonction de l’évolution future de l’épidémie, la date de la fin du confinement est fixée au 11 mai. Le déconfinement sera progressif. Il sera vraisemblablement demandé aux personnes les plus fragiles de respecter une période de confinement prolongée après le 11 mai.

Les visites aux personnes gravement malades est possible en respectant des règles strictes.

Le port du masque sera obligatoire dans certaines situations (transports en commun…).

Les rassemblements de grande ampleur demeureront impossibles immédiatement après le 11 mai.

Les universités seront fermées jusqu’en septembre. L’enseignement maternelle, primaire et secondaire devrait reprendre lui progressivement à partir du 11 mai.

Le 11 avril : autorisation de déplacement pour l’adoption d’animaux en refuge.

En raison du risque de saturation des refuges de la SPA, les déplacements pour l’adoption d’un animal sont tolérés à compter du 16 avril. Afin de limiter les risques, des règles strictes devront être respectées :

  • l’animal devra être choisi en amont sur le site internet de la SPA ;
  • un rendez-vous précis sera fixé et le refuge de la SPA concerné émettra une attestation 
dématérialisée comportant l’horaire du rendez-vous ;
  • en se rendant au rendez-vous, le candidat à l’adoption devra se déplacer seul et être muni, en plus 
de l’attestation délivrée par la SPA, d’une attestation de déplacement dérogatoire pour « motif familial impérieux ».

En savoir +

Le 6 avril, mise en place d’une attestation numérique de déplacement dérogatoire sur smartphone.

En savoir+ et générer le QR Code sur le site du ministère de l’Intérieur.

Le 10 avril, le President de la république a prolongé le confinement :

Le dispositif de confinement est prolongé jusqu’au lundi 11 mai 2020.
Les mêmes règles que celles actuellement en vigueur continueront à s’appliquer.
Si la situation sanitaire l’exige, il pourra être reconduit après cette date.

En application de l’état d’urgence sanitaire, les déplacements sont interdits sauf dans les cas suivants et uniquement à condition d’être munis d’une attestation pour :

➡️Déplacements entre le domicile et le lieu d’exercice de l’activité professionnelle,
lorsqu’ils sont indispensables à l’exercice d’activités ne pouvant être organisées sous forme de télétravail ou déplacements professionnels ne pouvant être différés.

➡️Déplacements pour effectuer des achats de fournitures nécessaires à l’activité professionnelle et des achats de première nécessité,
y compris les acquisitions à titre gratuit (distribution de denrées alimentaires…) et les déplacements liés à la perception de prestations sociales et au retrait d’espèces, dans des établissements dont les activités demeurent autorisées.

➡️Consultations et soins ne pouvant être assurés à distance et ne pouvant être différés ; soin des patients atteints d’une affection de longue durée.

➡️Déplacements pour motif familial impérieux, pour l’assistance aux personnes vulnérables ou la garde d’enfants.

➡️Déplacements brefs, dans la limite d’une heure quotidienne et dans un rayon maximal d’un kilomètre autour du domicile,
liés soit à l’activité physique individuelle des personnes, à l’exclusion de toute pratique sportive collective et de toute proximité avec d’autres personnes, soit à la promenade avec les seules personnes regroupées dans un même domicile, soit aux besoins des animaux de compagnie.

➡️Convocation judiciaire ou administrative.

➡️Participation à des missions d’intérêt général sur demande de l’autorité administrative.

Une Attestation dérogatoire par sortie, en indiquant l’heure : https://www.gouvernement.fr/…/attestation-deplacement-fr-20…

L’Attestation dérogatoire professionnelle permanente : https://www.gouvernement.fr/…/justificatif-deplacement-prof…

👉Numéros d’urgence et d’écoute :
En cas de danger immédiat : 17
Violences sur les enfants : 119 (ou sur le site internet allo119.gouv.fr)
Violences conjugales : 3919 (ou sur le site internet arretonslesviolences.gouv.fr)

+ d’infos sur
👉https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus

Le 25 mars, une nouvelle attestation de déplacement dérogatoire a été publiée par le ministère de l’Intérieur.

  • Elle précise les conditions de sortie liée à l’activité physique, une promenade avec les personnes vivant au même domicile (jeunes enfants) ou aux besoins des animaux de compagnie.
  • Ces sorties ne peuvent excéder une heure et dans la limite d’un rayon maximal d’un kilomètre autour du domicile.
  • Elle rend obligatoire la mention de l’heure de début de sortie en plus de la date.

Télécharger attestation de déplacement dérogatoire sur le site du ministère de l’Intérieur

Le 25 mars, le préfet des Alpes-Maritimes instaure un couvre-feu

Le préfet des Alpes-Maritimes a pris des restrictions des déplacements pour les communes de plus de 10000 habitants. Un couvre feu est instauré de 22h à 5h du matin.
👉🏻 Téléchargez l’arrêté Préfectoral du 22/03/2020 et l’arrêté complémentaire du 25/03/2020

Le 23 mars, le Premier ministre a renforcé les mesures de confinement :

  • Les activités physiques ne peuvent pas dépasser 1 heure par jour dans un périmètre maximal d’un kilomètre autour du domicile. Il est donc obligatoire de préciser l’heure de sortie, en plus de la date, sur l’attestation de déplacement dérogatoire.
  • L’amende pour non respect des règles de confinement est portée à 1 500 euros en cas de récidive.
  • Les obsèques d’un proche ne pourront réunir que 20 personnes au maximum.
  • Les marchés alimentaires sont désormais fermés sauf décision dérogatoire du Préfet.

Le 20 mars, le ministère de l’Intérieur a apporté les précisions suivantes :

  • Lors d’un déplacement, quel qu’il soit, il n’est pas autorisé de s’arrêter pour discuter avec une personne croisée.
  • De même, on peut saluer son voisin mais de loin.
  • Les déplacements doivent être brefs.
  • Sortir un animal de compagnie, faire du sport, seul, ou permettre aux enfants de s’aérer ne peut se faire que dans un périmètre restreint autour du domicile.
  • Une attestation sur l’honneur sera obligatoire pour chaque déplacement et pour chaque membre du foyer : une sortie avec un adulte et deux enfants nécessitera par exemple trois attestations.
  • De la même manière, pour que la mesure soit plus dissuasive, il sera nécessaire de refaire une attestation pour chaque sortie, même au cours d’une même journée.
  • L’attestation ne peut plus présentée sur smartphone même si elle a été signée électroniquement.

Le 16 mars 2020, le Président de la République a décidé de prendre des mesures pour réduire les contacts et déplacements au strict minimum, sur l’ensemble du territoire, à compter du mardi 17 mars à 12h00, pour quinze jours minimum.

Celles-ci seront autorisées sur attestation uniquement pour :

  • Se déplacer de son domicile à son lieu de travail dès lors que le télétravail n’est pas possible
  • Faire ses achats de première nécessité dans les commerces de proximité autorisés
  • Se rendre auprès d’un professionnel de santé
  • Se déplacer pour la garde de ses enfants et soutenir les personnes vulnérables à la stricte condition de respecter les gestes barrières
  • Sortir ses animaux à proximité de votre domicile
  • Faire de l’exercice physique uniquement à titre individuel, autour du domicile et sans aucun rassemblement.

Toute infraction à ces règles sera sanctionnée.

  • Le non respect des consignes entraîne une amende de 135 euros (375 euros en cas de majoration).
  • Si l’infraction est répétée dans les 15 jours l’amende est portée à 1500 euros.
  • Si les manquements sont constatés “à plus trois reprises dans un délai de 30 jours, les faits sont punis de six mois d’emprisonnement et 3750 euros d’amende”, assortis d’une peine complémentaire de travail d’intérêt général.

Sur la commune

  • l’ensemble des parcs, jardins est fermé au public
  • les salles et bâtiments municipaux sont fermés au public – sauf Police Municipale
  • l’accès aux massifs forestiers, berges et rivière est interdit
  • Le stationnement payant est suspendu

Rappel des mesures nationales antérieures renforcées par l’obligation de confinement

  • Afin de limiter la propagation de l’épidémie, l’ensemble des lieux non essentiels recevant du public (cbars, discothèques, restaurants…) sont fermés.
  • Ne sont pas concernés, les pharmacies, les commerces alimentaires, les stations services, les banques, les bureaux de tabac et les services publics.
  • Les musées municipaux sont fermés ainsi que tous les autres musées et lieux d’exposition.
  • L’ensemble des équipements culturels (bibliothèque…)  est fermé.
  • L’ensemble des équipements sportifs de la commune (stades, tennis, boulodromes…) est fermé.
  • Les cimetières sont fermés au public sauf pour les convois funéraires. Les funérailles doivent avoir lieux dans la plus stricte intimité (20 personnes maximum).
  • Le président de la République a annoncé le 12 mars la fermeture jusqu’à nouvel ordre de tous les établissements scolaires à partir du lundi 16 mars.
    • Une continuité pédagogique est mise en place pour maintenir un contact régulier entre les élèves et leurs professeurs.
  • Pour répondre aux besoins de garde d’enfants des personnels de santé indispensables à la gestion de l’épidémie, les crèches et écoles sont mobilisées.

Personnes âgées, personnes fragiles et vulnérables

  • Pour ce qui est des personnes âgées à domicile,
    En cas de doute sur l’état de santé de la personne visitée, il convient de contacter un médecin et en cas de besoin de contacter le CCAS :
    – 06 25 23 78 54.
    Par ailleurs, tout Tourrettan qui sait avoir un voisin seul et qui s’inquiète (volets restants fermés) doit contacter la Police Municipale:
    – 06 19 19 27 57.

En cas de suspicion de contact

Les recommandations suivantes sont à appliquer à toute personne susceptible d’avoir été en contact avec la maladie :

    • Surveiller sa température 2 fois par jour
    • Surveiller l’apparition de symptômes d’infection respiratoire (toux, difficultés à respirer…)
    • Porter un masque chirurgical lorsque l’on est en face d’une autre personne où lorsque l’on doit impérativement sortir (soin).
    • Se laver les mains régulièrement ou utiliser une solution hydro-alcoolique
    • Éviter tout contact

Le 16 mars 2020, le Président de la République a décidé de prendre des mesures pour réduire à leur plus strict minimum les contacts et les déplacements.

Un dispositif de confinement est mis en place sur l’ensemble du territoire à compter du mardi 17 mars à 12h00, pour quinze jours minimum. Les déplacements sont interdits sauf dans les cas suivants et uniquement à condition d’être munis d’une attestation ( L’attestation nécessaire pour circuler sera disponible sur https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/R55781 , pour :

– Se déplacer de son domicile à son lieu de travail dès lors que le télétravail n’est pas possible ;

– Faire ses achats de première nécessité dans les commerces de proximité autorisés ;

– Se rendre auprès d’un professionnel de santé ;

– Se déplacer pour la garde de ses enfants ou pour aider les personnes vulnérables à la stricte condition de respecter les gestes barrières ;

– Faire de l’exercice physique uniquement à titre individuel, autour du domicile et sans aucun rassemblement.

– Les infractions à ces règles seront sanctionnées d’une amende allant de 38 à 135 euros.

Télécharger le formulaire d’Attestation de déplacement dérogatoire