Mardi 24 mars 2020

Il y a quelques jours dans un message je stigmatisais les irresponsables qui ne respectaient pas les règles édictées par l’État en citant une phrase extraite de la Peste d’Albert CAMUS.

Aujourd’hui je veux de nouveau emprunter quelques lignes du même ouvrage pour remercier tous ceux qui nous soignent et qui nous permettent de continuer à vivre dans cette période éprouvante.

“Ce que l’on apprend au milieu des fléaux, c’est qu’il y a chez les hommes plus de choses à admirer que de choses à mépriser”

Merci à nos:

– docteurs, infirmiers et personnels paramédicaux,

– aides à domicile et bénévoles qui entourent les plus fragiles

– commerçants qui au village et à Pont du Loup continuent à nous proposer le maximum de biens de consommation indispensables

– agents communaux qui poursuivent au mieux leur tâche avec professionnalisme et sont prêts à tout moment à se mobiliser si la situation l’exige

– aux enseignants des 3 écoles qui en binôme avec les agents communaux et du syndicat assurent ou ont assuré l’accueil des enfants de soignants

– aux 3 agents de la Police Municipale qui sont présents au quotidien de 9h à 18h sur le territoire de la commune et au service communication en action permanente

Enfin merci aussi à vous tous, la très grande majorité des Tourrettans, qui appliquez avec rigueur les règles barrières. Il ne faut rien lâcher, d’autres semaines de confinement nous attendent, restons vigilants pour limiter au mieux l’impact de la pandémie sur notre territoire

Le Maire
Damien BAGARIA