Expo Seund Ja Rhee , une œuvre forte et sereine au château

|, Culture, Edito|Expo Seund Ja Rhee , une œuvre forte et sereine au château

Les cent-cinquante mètres carrés de l’Espace Muséal du château accueillent, jusqu’à la mi-septembre, des œuvres de l’immense artiste coréenne Seund Ja Rhee dont on célèbre cette année le centenaire de la naissance.

Tourrettes sur Loup et Seund Ja Rhee, c’est l’histoire d’une rencontre qui remonte à 1968. Cette année-là, l’artiste acquiert une vieille bergerie dans le quartier de l’Ancienne Gare, elle y réside une partie de l’année. En 93, sur ce même terrain sort de terre “Rivière Argent”, la maison ronde scindée en son milieu et traversée par un fin cours d’eau, c’est elle qui a conçu les plans. Jusqu’à la fin de sa vie, entre deux voyages, elle demeure et crée à Tourrettes. L’artiste venue du “pays du matin calme” possède un éventail artistique très large outre sa peinture et ses gravures sur bois qui ont fait sa renommée, on peut admirer d’elle des livres d’auteur, des céramiques, mosaïques, tapisseries et sculptures en bronze.

Lors du vernissage ce samedi matin, le premier magistrat de la commune, Damien Bagaria, a rappelé qu’il avait sympathisé avec le fils de l’artiste qui perpétue avec amour la mémoire de sa mère “Il y a là tout un symbole car mon père était maire du village en 1993 et c’est lui qui avait permis la construction de la “Rivière Argent”. L’adjointe à la Culture Claudie Lacqua a, quant à elle, lu un poème de Seund Ja Rhee “Le chemin des antipodes” où l’artiste unit l’orient et l’occident dans une même force vitale et créatrice.

Deux des fils de Seund Ja Rhee étaient présents au vernissage. L’aîné des fils qui parle bien français et qui gère la fondation Seund Ja Rhee à Séoul a promis d’ouvrir au public la célèbre maison ronde de sa mère “C’était le souhait de ma mère dans son testament aussi tout sera suivi à la lettre mais le travail est long car je réside en Corée. Cependant je suis convaincu de pouvoir y arriver en partenariat avec la municipalité.”

L’œuvre de Seund Ja Rhee revêt une ampleur toute particulière. Elle est profondément sincère et trouve une place légitime dans la diversité de l’art du XX° siècle. Son art est à la fois universel et intemporel par son originalité, sa pureté et les émotions qu’il fait naître.

L’entrée de l’exposition est gratuite, elle est ouverte du mardi au samedi de 11 heures à 13 heures et de 14 h.30 à 18 h.30 et le dimanche de 15 heures à 19 heures.

Plus de renseignements sur le site de Tourrettes ou au 04 93 59 40 78.

2018-07-17T19:47:03+00:0011 juillet 2018|Actualités, Culture, Edito|