Agir contre le moustique tigre

|, Environnement, Mairie|Agir contre le moustique tigre

L’Aedes albopictus (ou « moustique tigre »)  est maintenant implanté sur toute la zone littorale, dans le moyen pays et a été repéré dans le haut-pays.

Le Département a confié la mise en œuvre du Plan de lutte contre la propagation des maladies vectorielles transmises par Aedes albopictus : chikungunya, dengue et zika dans le département des Alpes-Maritimes, à l’Entente Interdépartementale pour la Démoustication (EID) du littoral méditerranéen. Cet opérateur public effectue les opérations de lutte antivectorielle (LAV) autour des cas suspects virémiques signalés par l’Agence Régionale de Santé (ARS).

Des gestes simples pour limiter sa propagation

Pour éviter la prolifération de ce moustique, il faut supprimer les lieux de ponte, c’est-à-dire les eaux stagnantes :

  • Vider au moins une fois par semaine les soucoupes sous les pots de fleurs, les vases, les seaux…(pour les soucoupes remplacez l’eau par du sable humide)
  • Enlever tous les objets abandonnés dans le jardin ou sur la terrasse, qui peuvent servir de récipient.
  • Vérifier le bon écoulement des gouttières, rigoles, regards d’évacuation, curez-les régulièrement.
  • Couvrez d’une toile moustiquaire ou autre tissu, les réserves d’eau (bidons, bacs, réserves et bassins d’arrosage)
  • Entretenez régulièrement les bassins d’agrément, vous pouvez y introduire des poissons rouges friands de larves
  • Entretenez et bâchez les piscines (évacuer l’eau retenue par les bâches) ou videz-les …
  • Procéder au pompage des caves ou vides sanitaires inondés.

Plus de détails  sur www.departement06.fr

Arrêté préfectoral 2018-286

2018-09-05T08:38:38+00:00