Si les massifs tourrettans fourmillent de sentiers, ils sont aussi une terre de pastoralisme où les chiens de bergers, les fameux patous, veillent sans relâche sur les troupeaux. Ces gros chiens blancs ne sont pas dressés pour attaquer mais pour dissuader, ils ont un rôle de protection et de défense se tenant prêts à éloigner tout intrus: loup, animal sauvage, chien non tenu en laisse, promeneur,…

Pendant toute cette période de confinement, ces “patous” ont perdu l’habitude de rencontrer du public et devraient dès lors être plus dissuasifs face à toute approche humaine ou d’animaux domestiques. Raison pour laquelle, il est demandé à tous, promeneurs, randonneurs et autres sportifs de pleine nature, d’être encore plus vigilants. La prudence et la distanciation sont encore plus de rigueur.

Si un patou vous approche pour vous identifier et vous renifler, même en aboyant: ARRÊTEZ-VOUS absolument et GARDEZ VOS DISTANCES avec le troupeau !

Merci de bien prendre connaissance et de suivre toutes les consignes décrites sur les panneaux aux abords des pistes et lieux de pâturages.
Respectez-les pour la bienveillance de chacun, par respect pour le travail des éleveurs, la tranquillité des animaux et de ces lieux magnifiques.

Conseils ?
– Renseignez-vous préalablement si les chemins que vous souhaitez emprunter traversent des zones où les troupeaux pâturent.
– Restez sur les pistes et chemins.
– Repérez les panneaux indiquant la présence de troupeaux et patous. Attention! Pas de panneau ne veux pas dire pas de troupeaux et pas de patous!
– Si vous voyez un troupeau au loin, gardez vos distances. C’est la règle de base. Contournez largement le troupeau et ne forcez pas le passage
– Fuir en courant serait sans doute l’une des pires choses à faire.
– Si vous êtes à vélo : descendez avant d’être à proximité du troupeau
– Si un patou vous approche arrêtez-vous! Restez calme, ne criez pas, ne faites pas de mouvements brusques, ne le menacez pas, ne le regardez pas dans les yeux.
– Eviter de vous hasarder sur ces zones avec un animal de compagnie qui doit toujours être maintenu en laisse et maîtrisé. Ne le portez pas dans vos bras à l’approche du troupeau.
– Le patou n’est pas un chien de compagnie : il ne faut ni le caresser, ni lui donner à manger, ni prendre en photo un patou ou un animal du troupeau.

Pour une immersion dans le monde du pastoralisme, à voir ou revoir cette vidéo:
?https://youtu.be/4oTIahikOOM