En ce début juin, les élèves de deux classes de l’école maternelle (celles d’Olivia et d’Isabelle) ont approfondi leur connaissance en matière de jardinage en repiquant des plants de violettes.

” C’est le bon moment ” explique Patricia de la Bastide aux Violettes ” Nous sommes venues, avec Muriel, aider les enfants dans leur plantation. Les violettes fleuriront dès le mois de novembre…mais il faudra durant l’été bien les arroser! Les enfants sont venus à la Bastide en novembre voir les violettes bien épanouies puis ils sont revenus pour apprendre à faire des bouquets enfin, en mai, ils ont vu la coupe des feuilles.”

Le jardin aménagé à côté de la cour de récréation, c’est une histoire collective. La directrice de l’école, Isabelle Chahbazian, précise ” Nous avons reçu beaucoup d’aide pour que notre jardin soit opérationnel. Les ateliers municipaux sont venus débroussailler en début d’année scolaire. Puis l’APE de l’école maternelle (association de parents d’élèves) nous a acheté tout le matériel de jardinage, les bottes, le tuyau d’arrosage et le meuble pour les outils. L’association des Jardins Familiaux de Tourrettes a supervisé notre travail et donné de précieux conseils. Durant l’année les élèves ont été sensibilisés à l’utilisation d’un outil et nous avons travaillé sur la sécurité autour du jardinage. Beaucoup de sorties ont émaillé l’année: plusieurs fois à la Bastide aux violettes mais aussi à la jardinerie Nova, aux Jardins du Musée International de la Parfumerie​ (MIP) à Mouans-Sartoux. Nous avons reçu des CM2 de l’école Chagall de Vence avec qui nous entretenons une correspondance numérique, ils ont découvert la Bastide aux Violettes et nous avons réalisé ensemble un arbre à oiseaux et des nichoirs.”

Le jardin de l’école Bagaria a maintenant fière allure avec ses fleurs, ses plantes aromatiques, son coin potager avec petits pois et pommes de terre, son hôtel à insectes, son aire archéologique où les enfants peuvent creuser à loisir, quant à l’arrosage, il demeure le moment préféré des enfants!

Durant l’été, c’est le centre de loisirs qui prendra le relais de l’entretien du jardin, de bons moments en perspective!

Et l’hiver prochain, la fabrication de petits moulins est en projet mais c’est une autre histoire.